• Wine, Bordeaux & DIY

 

Kindle 1

 

 

Une liseuse ? Non merci ,moi je préfère les bouquins , tourner les pages, et surtout ne pas m’abîmer les yeux devant un énième écran .

Ça c’était avant , avant que je comprenne qu’il y a les liseuses d’un coté , et les tablettes de l’autre. Jamais tu me fera lire un livre (voir même un chapitre ) sur une tablette ( ou un ordi), JAMAIS! J’ai déjà beaucoup de mal à lire des articles sur écrans (actualité , blog etc ) sans avoir trop mal aux yeux. Alors lire un « bouquin » avec toutes ces luminosités : bonjour les crises de migraines.

Bien sûr ,  Nadège (de fabulous life in Bordeaux ) et bien d’autres ont essayé de me faire changer d’avis par divers avantages.. Je  l’accorde , après avoir testé ma liseuse, cela se révèlent vrai.

Légèreté pendant les voyages (et autres). En effet , même pendant un court voyage , je me balade avec deux / trois livres bien différents (amour , SF, policier ) afin de me régaler quel que soit mon envie. Il est vrai que j’ai en général 3/4 livres en cours. Que je traîne souvent. Tu vois donc la lourdeur du sac de voyage ? Et bien avec mon Kindle , j’ai environ (pour le moment) 30 livres avec moi. Nul doute que j’ai le choix à n’importe quel moment de la journée et quel que soit mon envie.

Des petits prix .  Certains livres sont à  prix cassés , et c’est fort intéressant quand on à un petit budget comme moi.

Une de mes manies et de d’acheter dans la même collection les livres que j’aime. Tous mes Marc Levy sont de l’édition pocket , ainsi de suite. Dernièrement j’ai lu les 3 premiers tomes d‘After (que Nadège m’a prêté ) j’ai bien aimé , mais pas à lire une deuxième fois. Avec ma manie, j’ai pas envie d’acheter les derniers tomes de cette série, sans avoir les premiers tomes . (Tu mes suis ) , donc 5 livres à 17€ pour ne lire que les deux derniers, et ne pas ré-ouvrir les 3 premiers , ça fait cher. (Bon oui , je suis « chelou » , je vous avez prévenu ). Du coup avec le Kindle , j’achète moins cher les livres (une différence de 4-5€ , quelques fois ) , et pas de problèmes entre ma bibliothèque et ma sale manie.

De plus , Amazon ( qui propose les liseuses Kindle ) permet la « culture pour tous » et propose donc les grands romans gratuit ou à moins de 3 € . L’occasion de découvrir ou redécouvrir :  Alice aux Pays des Merveilles, Robinson Crusoé ,  Roméo et Juliette , Les Fleurs du Mal , Anna, Orgueils et Préjugés,  etc etc…

Achat compulsif à toutes heures . Je fais des insomnies , dieu seul sait que je me suis réveillée en pleine nuit plus d’une fois pour acheter un livre que j’avais très envie de lire, là tout de suite maintenant. Pour moins de 6€ et dans les 3 minutes qui suivaient mon envie j’ai pu lire « Les gens heureux lisent et boivent du café ». Qui dit mieux ?

12631051_10208716382489801_1192147762_o

 

Infatigable , la batterie dure plusieurs jours /semaines. Une de mes grandes craintes était de devoir charger mon Kindle tous les jours (comme mon smartphone) . Mais en fait non , en deux semaines que je l’ai , je l’ai chargé dés que je l’ai reçu, et je suis en train de la charger là maintenant. Et je l’utilise souvent ma liseuse , donc je suis ravie de la tenue de la batterie. En espérant que cela dure le plus longtemps possible.

Un véritable confort de lecture. En effet aucune lumière n’est émise de mon Kindle (ma version ). J’ai la sensation de lire un livre, véritablement. J’aime bien l’idée de choisir la taille de sa police, ce qui permet de lire à n’importe quelle heure, quel que soit notre degrés de fatigue . Agréable pour changer de page , vu que l’écran est tactile, il suffit d’appuyer sur l’écran , mais l’écran n’est point sensible , donc aucune peur de « perdre la page ».

 

12637326_10208716382809809_1529513910_o

12631080_10208716382449800_1360799954_o

12620745_10208716382329797_2106767272_o

 

A la question : est-ce que je vais consommer que des e-books et ne plus ouvrir un livre , la réponse est NON. Jamais , car j’aime tenir un livre dans mes mains. Je prends l’option e-books quand j’ai envie de lire un ouvrage que je ne vais lire qu’une fois. Avec le kindle, on peut télécharger un extrait avant d’acheter un e-books. Je sais très bien quel livre je vais lire plusieurs fois où non. Du coup soit j’achète la version numérique, soit je me dirige vers ma librairie la plus proche.

 

Comme quoi , l’expression « Fontaine je ne boirais jamais ton eau » se révèle être vraie, j’avais dit NON à  Kindle, mais l’essayez c’est l’adopter .

 

Des points négatifs ? 

Bien sûr , le prix . Mon Kindle est basique. Elle ne coûte « que » 70€, pour les versions plus luxueuses , avec rétroéclairage compter plus de 120€. (Mais bon , bon rapport qualité prix !). Ce n’est pas à la portée de toutes les bourses (et je remercie une nouvelle fois mon frère et mon beau frère pour ce beau cadeau ♥).

Je ne crois pas avoir la possibilité d’emprunter un e-books. J’explique , avec Nadège , ou d’autres amies on se prête des livres, parfois même on l’offre /donne après sa lecture. Malheureusement avec les e-books Amazon c’est impossible. Et c’est bien dommage.C’est vrai j’aurais adoré prêter la suite des tomes d’After.

Le Kindle n’accepte que les formats d’e-books achetés sur Amazon. Donc téléchargement illégal (impossible, en soit cela ne me dérange pas , jamais téléchargé avant, pas pour le faire maintenant ). Mais quelques fois je ne trouve pas des ouvrages sur Amazon ( mais ailleurs) je ne peux pas les prendre. Tant pis , une occasion en plus d’acheter le livre.

 

Et toi , déjà opté pour un kindle , ou jamais de la vie ?

Bonne lecture , d’ailleurs , des idées de lecture ?

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *