• Wine, Bordeaux & DIY

Ce mois-ci la team Bordeaux se consacre au thème de la naissance !

Un vaste sujet, qui pour moi, est, un poil compliqué n’étant pas maman, je ne peux donc te parler de nausée matinale ni même de bébé qui bouge! Mais nausées matinales étant probablement liées à la bouteille de rosé bu la veille (JOKE)!

Bref… un vaste sujet.

Je pourrais te parler de mon parcours atypique qui m’a permis de créer mon statut d’autoentrepreneur, ou mon rapport à la maternité qui change, mais c’est bien trop personnel. Finalement, je vais aborder ce sujet d’une autre manière.

La naissance signifie le jour où nous venons au monde.  Nous évoluons au fil de notre vie, en fonction de nos choix. Et du coup, toutes ces expériences nous abîment, mais nous permettent de révéler un nouvel aspect de notre personnalité. On renaît de certaines expériences qui nous ont mis plus bas que terre, pour mieux dévorer la vie à pleines dents! Différentes phases, différentes expériences ont fait naître un nouvel aspect de ma personnalité. Et si, au final la naissance durait toute la vie ?

Je vous donne 5 points qui m’ont rapprochée de la femme que je voulais être

  • Ne plus culpabiliser 

Une des phases qui met du temps à se terminer, je crois que la culpabilité est toujours près de nous. Un peu notre pire ennemie. Elle s’immisce partout dans notre vie, et elle grandit avec nous. J’essaie de ne plus prêter attention à cette culpabilité avec les différents points qui vont suivre. Sachez-le, elle s’immisce partout avec des amis qui vont jouer avec nos sentiments, avec nous même… Un fléau. Mais quand on prend conscience de ça, c’est une renaissance, on respire réellement!

  • Dire au revoir à des amis

Friends GIF - Find & Share on GIPHY

Dans la vie on rencontre des gens qui font partie intégrante de notre vie, mais qui repartent aussi vite (ou non ) pour différentes raisons. On est pas toujours sur la même longueur d’onde, on arrive pas forcément à se voir tout le temps. Bref la vie ce n’est pas un épisode de FRIENDS, ou de  How I Meet Your Mother…

J’ai pris le partie de ne pas m’en faire et de ne pas culpabiliser de ne plus être proche de certaine personne. Surtout quand ces dernières sont néfastes, et pas franchement cool.

Je vous assure que ce n’est pas forcement sympa quand tu publies une photo de sushi-champagne et qu’on te répond « sympa, de ne pas m’inviter ». Quand tu dis que tu as passé une bonne journée à la plage et que là aussi on te dit « Et jamais ça t’es venue à l’idée que j’avais envie de venir ». Je vous jure que je me tâte réellement à publier une photo avant un ébat avec monsieur et de lui demander si elle veut venir. Je ne voudrais pas qu’on me reproche de prendre du bon temps !  Vraiment! 😉 Blague à part, ces personnes-là ne peuvent juste pas être contentes ? C’est normal qu’on intègre pas tout le monde dans notre quotidien. Alors même si ces petites phrases sont des boutades ou autres, moi ça me gêne.

Et ces amis qui vous envoient le fameux SMS : « t’es morte ? Tu prends plus de news » ! Alors que les derniers échanges partaient de vous. Et qu’à part cette agression, ledit « ami » ne prenait pas de nouvelles, et n’en prends pas non plus avec son message, mais vous culpabilise (encore ) !

Je m’éloigne donc,  de ce genre de personne. Si on se retrouve tant mieux, sinon tant pis. La vie est faite de belles rencontres. Je n’oublie en rien les bons souvenirs… mais ils ne doivent pas me mettre dans l’obligation de supporter la frustration de mes amis. Ce qui m’amène au troisième point.

 

  • Devenir égoïste 

Glee GIF - Find & Share on GIPHY

Une sorte de mini thérapie ou le principal sujet c’est moi. Une session shopping, un ciné, un resto, un moment de de détente, un voyage. Bref me faire plaisir.

Mon petit rituel se fait  le dimanche, avec bain, bougie, un verre de vin et lecture, je me chouchoute…je décompresse. Mais je n’ai pas que ce jour-là. J’essaie de m’accorder une heure par jour où je fais ce dont j’ai envie, ou je me retrouve seule. Lecture, microsieste, promenade… Je me déconnecte de tout et je pense à MOI. Et ça fait un grand bien.

Terminé pour moi les moments où je voulais faire quelque chose pour moi, et que je devais tout abandonner parce qu’on avait besoin de moi en urgence (pour rien).

Alors je suis toujours à l’écoute, quand on a besoin de moi. Mais, je ne m’oublie pas! Et je ne m’abandonne pas/plus pour faire plaisir à telle personne.

Le but est de ne pas devenir égocentrique, loin de là… Juste de ne pas s’éparpiller. Être bien avec soi, c’est être meilleur avec les autres.

  • Dire non 

Giphy Originals GIF - Find & Share on GIPHY

Savoir dire NON, sans culpabiliser. Ce n’est pas évident, mais bazar, que c’est libérateur. Plus besoin de se justifier, d’expliquer les choses.

Je me souviens avoir eu une amie, qui m’a fait la tronche parce que j’avais refusé de lui prêter une certaine somme d’argent (1000€). J’avais culpabilisé à fond et cherché une solution pour trouver l’argent (oui parce que je n’avais pas la somme demandée ). Le monde à l’envers non ? Et j’en passe.

Maintenant, j’apprends à dire non, quand vraiment je suis dans l’incapacité de le faire, où que l’envie ne soit pas là. Quelles que soient les situations.

Mais soyez rassuré, c’est rare quand je dis non. En revanche, ça arrive, et ce n’est pas pour autant que je suis devenue une mauvaise personne. Ou la pire des amies.

 

  • Être fière de moi 

Direct Assurance GIF - Find & Share on GIPHY

Et ce n’est pas facile tous les jours. Mais j’apprends à être fière de moi, de mon parcours, de mes journées. Je me note chaque jour un truc positif sur moi. J’essaie du moins. Et je ne laisse personne cracher, ou juger mon parcours. Et ça arrive, des sois disant amis un peu jaloux qui râlent de mon métier et me casse sans cesse. Et bien même si j’ai peur que tout s’arrête d’un coup, je n’en reste pas moins fière de mon projet, et de mon travail.

Tous les points évoqués précédemment se lient, et font naître le moi adulte qui me convient, pour le moment. Je sais bien que d’autres points vont venir compléter le tout. Et peut être même, qu’un jour, la naissance d’un mini moi me fera prendre conscience d’un tas de choses, et me fera naître une nouvelle partie de moi qui m’effraie pour le moment.

Et vous ? Si on vous dit naissance, vous répondez quoi ?

En attendant, aller lire les articles de la team Bordeaux :

Mamourblogue, Dress me and my kids, Modaliza photo, Hautes comme 3 pommes, Maman au balcon, Mummyaddict, Julie Podecolle My happy balance, Charly Chouquette, Le blog de Vio, Chroniques de maman, Pteapotes et Guiomarix !

 

 

 

 

 


Comments List

Reply29 avril 2017 1 h 23 min

Antoine24/

La naissance ou on va dire les naissances c'est chaque fois que la vie te donne une leçon bonne ou mauvaise. T'apprends, tu changes, tu t'améliores, tu peux te tromper mais le lendemain tu ne referas pas la même erreur, t'evolues, tu t'améliores,tu te projettes, parfois tu te casses la gueule alors tu meurs mais derrière tu te sers de ton passé, de ton expérience, pour positiver , te relancer et continuer à avancer dans la vie La naissance c'est un bout à bout de vécu chaque fois que tu te réveilles le matin On a plusieurs naissance finalement plusieurs étapes dans notre vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *