5 livres à dévorer pour la fin de l’été

Livres juillet

Ce mois de juillet à été sous le signe du marshmallow, avec des lectures faciles, dévorées en un rien de temps. Un moment de légèreté parfait pour un bel été

Pour ce mois de juillet, j’ai préféré lire des livres « simples », accessibles sans prise de tête. Mais des livres qui font du bien . Alors voici ma sélection pour une lecture au bord de mer  :

 

« Quand vient l’été » de Nora Roberts

Venue chercher en Floride un nouveau souffle pour sa carrière d’écrivaine et sa vie sentimentale, Jackie tombe sous le charme d’une sublime maison d’architecte : des murs inondés de soleil, d’immenses fenêtres ouvertes sur l’océan, et des fleurs magnifiques partout. Aussi s’installe-t-elle sans attendre dans cette villa de rêve, certaine qu’elle y trouvera l’inspiration… et peut-être l’amour.
Dans ce recueil de trois romans, Nora Roberts vous invite à vivre les passions ardentes de ses irrésistibles héroïnes : Jackie, Ella et Vanessa

🍹 J’ai d’abord vu des téléfilms adaptés de ses romans. J’avais adoré. Je me suis mise à lire ses romans dont le premier et « Meurtres au Montana ». J’ai beaucoup aimé. « Quand vient l’été’ est le recueil  parfait pour vous familiariser avec la jolie plume de Nora Roberts. Un style bien connu : des histoires d’amour. Mais avec un petit plus, toujours une petite intrigue pour mouvementer ces histoires et y mettre du piment. À lire de toute urgence.

« iLove » de Marion Michau

iLove, c’est une love story à l’ère de l’iCloud. C’est une fille qui cherche un homme pour lui faire un enfant, alors qu’elle peine à en trouver un pour lui faire un petit déjeuner. C’est sa meilleure amie qui s’est enfermée dans une routine métro-boulot-doudou. C’est un départ improvisé à Barcelone, où chacune va trouver ce qu’elle ne pensait plus chercher : elle-même. Insolent, décalé, le nouveau roman de Marion Michau, entre portrait générationnel et comédie romantique.

🍹 Premier livre de cette autrice. J’ai beaucoup entendu parler d’elle, avec ses précédentes oeuvres, alors je choisis celui-ci et je me lance dans la lecture. J’ai dévoré l’histoire. C’est drôle à souhait. Une histoire d’amour 2.0, enfin pas seulement. Anouck est parfaite, drôle. Bravo !

« Si le verre est à moitié vide, ajoutez de la vodka » de Marion Michau

« Je m’appelle Marion. Je ne suis pas très grande, contrairement à ce qu’essaie de me faire croire Christian Louboutin. J’ai les cheveux bouclés et les yeux verts (marron-vert) (surtout marron). Avant de trouver l’homme de ma vie, j’ai eu pas mal d’histoires – je dis ça sans me vanter, elles ont toutes mal fini – le célibat, je connais. Je suis passée par là, et repassée et rerepassée en cherchant mon chemin. Je pensais que le grand amour m’apporterait toutes les réponses. Devinez quoi ? Il pose de nouvelles questions. »

🍹 J’ai beaucoup moins apprécié que « iLove ». Un peu plus cru, comme une discussion que nous pouvons avoir avec nos copines autour d’un verre de vin (ou autre). J’ai moins accroché, même si le livre m’a fait esquisser quelques sourires. Il n’y a pas vraiment d’histoire, mais des rubriques, sous forme de chapitre. Parfait à lire entre deux plongeons entre les vagues.

« Avec des Si et des Peut-être » de Carène Ponte

Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ?
Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).
Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander : « Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ? »
En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel…
Mais à trop réfléchir avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ?
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

🍹 J’ai lu ce livre à l’occasion de la lecture commune instaurée par IfeelBooks sur Instagram. Je ne connaissais pas du tout cette auteure. Jolie découverte suite à un post instagram. Et hop me voilà plongée dans l’histoire touchante de Maxine. Rien de nouveau, l’histoire a déjà été vue plus d’une fois à la télé (après-midi de M6, film de Noël). Mais ça se lit facilement, et on s’attache vite aux personnages.

« La tresse » de Laetitia Colombani

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté. Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école. Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée. Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade. Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

🍹 Alors il est un peu plus puissant que les précédents livres. Il fait écho après la lecture. C’est un sublime livre, on ne se rend pas compte que notre existence est liée à une autre un peu plus loin, voire sur un autre continent. Avec une découverte pour chacune : le pouvoir de dire NON!  Ce livre se lit rapidement, mais ne laisse pas indifférent. C’est le livre à lire sans aucune hésitation.

 

On déguste quoi avec cette sélection de livres  ?

Un Riv’tonic. Le cocktail parfait pour l’été. Sucre et amertume pour un combo parfait avec la lecture de juillet.

 

 

Laisser un commentaire