Cap de la chèvre ( Carnet de Voyage )

Bretagne Une

DSC_1031

Aujourd’hui je vous embarque sur le cap de la chèvre situé sur la presque’île de Crozon , en Bretagne.

Petit rappel de mes carnet de voyage :

Cette année je ne suis pas parti en vacances (vive le chômage ), mais j’ai des beaux souvenirs d’endroits visités lors de mes dernières vacances. On me demande souvent de à partager mes lieux favoris, alors je me suis enfin décidée de faire du tri dans mes photos (+ de1000 pour la Bretagne ) . Alors chaque Samedi pendant quelques temps , je vais vous embarquer en Bretagne , Corse et puis pas trop loin du Bordelais. Histoire de faire perdurer les vacances , même si Septembre, et la rentrée approche à grand pas.

 

A lire aussi : La Bretagne , Souvenir de Bretgane , Pen Hir , Le cap des Espagnols.

 

 

 ♥ Le cap de la chèvre 

Le Cap de la Chèvre, en tant que pointe avancée sur l’Atlantique est un lieu stratégique d’observation de la mer. Le site, isolé du reste de la population de Crozon, contrôle l’entrée de la Baie de Douarnenez, et la présence militaire y est très ancienne. Un corps de garde et une batterie de canons y étaient implantés sous la Royauté.

Peu de temps avant la seconde guerre mondiale, une imposante batterie d’artillerie côtière y a été construite, intégrée par la suite au Mur de l’Atlantique pendant l’occupation. Il en reste quelques traces, ainsi que des trous d’obus datant du baroud d’honneur du général allemand Erwin Rauch lors des violents combats de la Bataille de Brest. Ce dernier, acculé au cap, a été fait prisonnier par l’US Army lors de la reddition des allemands les 17 et 18 septembre 1944.

En 1971, un Sémaphore moderne y a été reconstruit par la Marine nationale, le précédent ayant été détruit pendant les combats de 1944. Le sémaphore actuel assure une surveillance maritime et aérienne de la Baie de Douarnenez. Cette baie est l’une des meilleures zones de mouillage pour les navires de commerce cherchant un refuge entre la Manche et le Golfe de Gascogne. C’est également une baie très fréquentée par les navires de plaisance et de pêche.

Près du sémaphore, un Mémorial de l’Aéronautique Navale, a été édifié dans un des 4 encuvements de la batterie côtière . Il est dédié aux marins morts en service aérien commandé.

J’adore cet endroit, lieu magique avec toutes ces couleurs.  Des conseils pour la visite : Une bonne paire de chaussure , un appareil photo : respirez et admirez cette vue magique .

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire